Colliers Mâlâ


Pratique mentale inséparable de la religion ou philosophie de vie bouddhiste, la méditation est un acte personnel de réflexion spirituelle.

Le principe de base est de focaliser son attention sur un point spécifique, une pensée ou un objet tout en faisant le vide autour de soi.

Le but étant de se retrouver face à soi-même pour trouver la phase universelle appelée « l’éveil ».

Mais que serait la méditation sans les célèbres collier Mâlâ bouddhistes ?

Dans la tradition bouddhiste, le collier Mâla est le bijou incontournable des moines. Ressemblant au chapelet chrétien, il occupe une fonction spirituelle, mais est également utilisé pour la prière.

En effet, ses perles peuvent servir à compter les mantras répétés par le pratiquant ou chasser les pensées négatives. De plus, le mâla bouddhiste a aussi un rôle de talisman pour les personnes aspirant à l’éveil spirituel.

Qu'est-ce qu'un collier Mâlâ ?

Même s’il est aujourd’hui très tendance de porter autour de son poignet un bracelet de pierres appelé Mâlâ, beaucoup de personnes n’en connaissent pas l’origine et surtout son utilité principale.

Car au-delà de sa beauté, cet accessoire a des symboliques et fonctions spirituels très particulières.

Tout d’abord, il faut savoir que c’est un bracelet d’origine bouddhiste, et que l’appellation Mâlâ veut dire « guirlande méditative » en ancien sanskrit indien.

Le bracelet Mâlâ est un bijou ancestral venu d’Inde il y a plus de trois millénaires. Tel un chapelet, il est l’accessoire qui représente les pratiques religieuses et spirituelles du Bouddhisme et de l’Hindouisme.

C’est ainsi que depuis tout ce temps, il est l’accessoire sacré des prières méditatives.

Constitué de 108 pierres, sa conception repose sur diverses croyances des plus sacrées. Il peut être de différentes tailles, mais est souvent composé de perles en bois de santal ou, plus généralement, de pierres fines et semi-précieuses qui auraient la particularité de posséder en elles des énergies dont le flux viendra alimenter nos Chakras internes.

Quelle que soit la pierre utilisée, du santal à la pierre de lave en passant par l’œil de tigre, les mêlâs ont toujours un point commun : le nombre de perles !

Pourquoi 108 perles sur un collier Mâlâ ?

Le collier Mâla compte exactement 108 perles, suivant les traditions tibétaines. Ce nombre précis de pierres fait ainsi référence à divers éléments de la culture bouddhiste, selon leur acceptation.

Si vous examinez l'histoire du yoga et de la philosophie orientale, vous verrez qu'il y a 108 chapitres du Rig Veda, 109 Tantras primaires et 108 Upanishads (ensemble de textes philosophiques de la religion Hindoue).

Tous ces textes sont écrits en sanskrit, une langue composée de 54 lettres pour les formes Shiva (masculin) et Shakti (féminin). 54 fois 54 par 2, et vous obtenez 108. 

Pour certains, il s’agit des 108 épreuves subies par le Bouddha pour atteindre l’illumination.

Pour d’autres, ces 108 perles représentent les différents noms que l’on peut donner au guide spirituel.

Dans certains cas, il est possible de considérer le chiffre 108 dans sa numérologie. Le 1 représente ainsi le Dieu unique, Bouddha, le 0 est symbole de vide, de l’univers, tandis que le 8 est le signe de l’infini, de l’illumination et de l’éternel recommencement.

Sur tous les mâlâs figure une 109ème perle, souvent appelée perle gourou.

Elle est ornementale, mais dans certaines religions, elle est là pour représenter  l'illumination. Elle se distingue en taille et en forme des 108 autre sperles si bien que l'on sait à son toucher que l'on a fait le tour du mâlâ.

Le mâla bouddhiste est également une sorte de chapelet tibétain. En effet, ce bijou est utilisé par les moines lors de leurs prières et méditations.

C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles il est si populaire dans nos cultures occidentales, où certaines de ces disciplines sont particulièrement réputées.

Lors de la méditation, par exemple, il est conseillé de faire glisser une perle sur le mâla à chaque pensée négative qui se présente (nous vous apprenons ici comment méditer avec votre mâlâ).

De cette manière, le méditant pourra chasser cette intrusion dans son esprit, tout en se dégageant de la pierre qu’il tient entre ses doigts.

De plus, il est possible de compter ses mantras, ou prières, à l’aide des perles qui composent le collier.

Les vertus du collier Mâla

Le collier Mâla tibétain est tant un emblème de spiritualité qu’un talisman de protection. En fait, les bouddhistes sont très croyants quant aux vertus des pierres. Il est donc possible de trouver des colliers mâlas composés de différentes perles spécifiques.

Chacune d’entre elles pourra ainsi offrir ses propriétés à son porteur. Par exemple, la turquoise sera synonyme de courage et de chance en amour. De son côté, le jade rouge favorise la fortune et les opportunités.

Mais vous pourriez également privilégier l’unakite si vous aspirez à l’équilibre psychologique et à la paix intérieure. Ainsi, il vous faudra choisir les pierres de votre collier Mâla selon votre personnalité, mais aussi les vertus de celles-ci.

Comment porter un mâlâ ?

Si le collier Mâla est utile à la méditation, il n’en est pas moins un accessoire très tendance. Ce bijou atypique apportera ainsi une pointe d’excentricité et d’originalité à vos tenues.

Comme un véritable sautoir, vous pourrez notamment le porter sur un décolleté, afin d’accentuer son effet. En fait, les bijoux longs ont tendance à grandir leur porteur, donc ils s’associent mieux à des tenues courtes.

De ce fait, il vaudra mieux porter votre collier Mâla avec des débardeurs, des hauts fluides, une blouse ou un t-shirt uni.

Vous pouvez parfaitement l'enrouler 4 ou 5 fois autour de votre poignet pour avoir un beau bracelet mâlâ.

La tradition veut que les perles de mâlâ ne doivent jamais toucher le sol. On dit que si le mâlâ touche le sol, il perdra son pouvoir.

Main droite ou main gauche ? Pas de règle à ce niveau, vous faites comme bon vous semble.

Quel mâlâ vous correspond ?

Réponse simple : celui qui vous plait !

Maintenant vous pouvez considérer les croyances autour des différentes pierres qui composent les mâlâs pour l'aspect significatif.

Au-delà du bijou à la mode de ces dernières années, le bracelet Mâlâ avait des vertus plus que bienfaisantes sur notre état d’esprit, et notre corps énergique.

Son utilisation lors d’une séance de méditation ou de yoga étant plus que favorable à un confort de vie essentiel de nos jours, et nous aurions tort de nous priver de ses qualités hautement sacrées.

Et pour en savoir plus, voici comment choisir votre mâlâ en fonction de la couleur.

À qui offrir le collier Mâla ?

Contrairement au bracelet bouddhiste, le collier Mâla a une connotation bien plus spirituelle.

Comme nous l’avons vu, il s’agit effectivement d’un véritable bijou de prière et de méditation pour les adeptes de cette religion.

De ce fait, il sera conseillé d’offrir cet accessoire à une personne aspirant à une vie plus spirituelle ou croyante.

Vous pourrez également en faire cadeau à un individu qui veut essayer la méditation ou qui recherche un meilleur équilibre psychique.

Toutefois, il est également possible d’offrir le collier Mâla comme bijou de mode à une femme, par exemple, afin d’accessoiriser ses meilleurs looks.

Vous savez maintenant tout, ne reste plus qu'à prendre soin de votre mâlâ.