Comment aller plus loin en méditation ?

Dernièrement, vous vous êtes installé un espace cocon chez vous et vous avez commencé à méditer en douceur, à raison d’une séance quotidienne d’une quinzaine de minutes.

De jour en jour, vous vous sentez bien mieux que quelques semaines auparavant, quand vous aviez eu la sensation d’étouffer sous le poids du stress et de vos insomnies répétées.

Aujourd’hui, après vous être renseigné en lisant un livre très calé sur le sujet, vous souhaitez aller plus loin dans la pratique de la méditation. Vous avez le sentiment qu’il vous faut découvrir tout ce qu’il en retourne en profondeur.

Alors, voici quelques conseils du Lama pour approfondir votre méditation, tout en douceur.

Trouver « L’éveil » en soi

La méditation est un acte mental personnel qui permet de se retrouver face à soi-même pour mieux se libérer des carcans de la vie de tous les jours.

C’est une pratique spirituelle qui demande une forte concentration, et un réel esprit d’ouverture sur les énergies qui sont en chacun de nous et celles qui nous entourent.

La pratique de la méditation sur le long terme permet donc d’équilibrer nos propres Chakras internes, et une fois l’énergie diffusée en nous, de développer notre esprit et bien-être aux niveaux émotionnel, mental, et spirituel.

Ainsi, avec patience et beaucoup de volonté dans l’acte de la pratique quotidienne, et l’aide d’accessoires comme le bracelet Mâlâ, certains ont pu trouver en eux le but ultime de la méditation appelé « L’éveil ».

Celui-là même qui, dans les temps anciens, avait transformé le jeune Siddhârta Gautama en Bouddha L’éveillé. Mais pour cela, encore faut-il aller plus loin dans le processus de la méditation…

La méditation de pleine conscience

Aussi appelée Mindfulness, la méditation de pleine conscience pourrait se résumer au fait d’être plus présent. Plus présent pour soi-même et, bien entendu, pour tout ce qui nous entoure.

La pleine conscience, c’est premièrement le fait de se sentir vivant, de s’écouter respirer et de prendre conscience de toutes les émotions pouvant nous traverser.

C’est ensuite de l’écoute, de la contemplation et du partage avec tout ce qui est autour de nous. C’est prendre le temps de voir tout ce que l’on ne voyait pas avant, quand nous faisions « l’autruche » face aux soucis du stress quotidien.

Pratiquer la pleine conscience, c’est prendre le temps de s’arrêter pour laisser dériver son esprit sur quelque chose de présent, là à cet instant. C’est donc une sensation de ralentissement du temps, pour laisser la place à plus de calme, de sérénité et de vie présente.

Aussi, la pratique de la pleine conscience en méditation peut se pratiquer n’importe où, puisqu’il suffit d’arrêter ses activités quelques instants, le temps de prendre conscience que l’on est vivant, présent et ancré sur la terre, et de s’écouter respirer.

Ainsi, chaque moment de votre quotidien peut se transformer en méditation de pleine conscience, il suffit de s’y concentrer pleinement en étant « présent ».

La méditation Vipassana

La pratique spirituelle de la méditation est une expérience personnelle qui peut nous amener très loin en termes de spiritualité, mais il arrive parfois que la personne concernée puisse traverser une période plus ou moins longue de « stagnation », où il sera difficile d’atteindre un cran supérieur dans la pratique en elle-même.

C’est durant cette période que certains en profitent pour aller passer une retraite d’une dizaine de jours nommée Vipassana.

Le Vipassana, qui se traduit par « voir réellement les choses » en Pali, est une technique de méditation venue d’Inde, qui repose essentiellement sur l’attention.

Ainsi, durant un stage d’une durée de 10 jours, proposé à divers endroits du monde, vous porterez votre attention sur les sensations que vous éprouverez en restant assis en tailleur dans un silence absolu.

Technique assez éprouvante, la pratique du Vipassana demande beaucoup de régularité, de patience et de volonté. Après un début peu convainquant au niveau des ressentis, petit à petit votre esprit va se laisser aller et s’affiner pour, au final, obtenir des sensations internes agréables, et voir même désagréables.

Et c’est là le but de cette technique, car il vous faudra rester d’une humeur égale et en totale indifférence avec ces ressentis.

D’après les enseignements de Bouddha, le passage par le Vipassana serait l’ultime façon de mettre un terme à toutes nos souffrances… Attention cependant à la condition d’isolement propre à cette pratique qui peut rebuter les plus fragiles d’entre nous.

Une méditation en toute sérénité

Qu’elle soit fluide comme la méditation de pleine conscience ou assez rude comme celle du Vipassana, les compléments de la pratique de la méditation restent un choix très personnel si vous aviez envie de les pratiquer.

Car il n’existe pas de bonne ou mauvaise méditation. La seule méditation qui puisse compter, c’est la vôtre, et elle vous appartient pleinement.

Découvrez aussi :

Quelle pierre pour débloquer le chakra du 3e œil ?
Tout ce qui nous entoure s’avère relié, et ce, sans exception. Même ce qui semble invisible à notre œil affecte notre...
Lire
Top 5 des pierres avoir (de nouveau) confiance en soi !
À chaque instant de notre vie, nous devons faire preuve d’audace et de savoir-faire. Cela peut parfois sembler diffic...
Lire
Quelles sont les pierres de lithothérapie pour favoriser la perte de poids ?
Dans le quotidien de nos vies, le poids semble prendre une place très importante. Cependant, les moyens que nous pren...
Lire