Aménager un coin méditation chez soi

Depuis votre retour de vacances passées en Asie du Sud-Est, vous êtes en décalage complet avec votre quotidien stressant. Durant votre séjour, vous vous étiez découvert une certaine attirance pour la religion bouddhiste, ou en tous cas pour sa philosophie de vie.

Et après vous être allègrement renseigné à son sujet et avoir fait le tour de nombreux temples, vous aviez fait l’expérience d’une séance de méditation, durant laquelle vous aviez trouvé paix et harmonie spirituelle…

Aujourd’hui, vous aimeriez pouvoir reproduire cette parfaite parenthèse dans le temps et bénéficier des bienfaits de la méditation chez vous ? Alors, suivez le Lama, vous allez voir que c’est tout à fait possible !

Comment réalise-t-on une bonne méditation ?

La méditation est une pratique mentale spirituelle qui repose sur une concentration optimale orientée sur une idée ou un objet, que l’on nomme le point référence.

Le but étant d’approfondir nos sens, en se retrouvant face à soi-même pour mieux pouvoir s’apprécier, se considérer et, ainsi, développer un certain « éveil » à toute chose nous entourant, quelle soit physique ou émotionnelle.

Si l’on devait la traduire par une image, la méditation représenterait l’esprit qui se recueille pour mieux voir en soi.

Méditer est donc un acte des plus simple, à partir du moment où on a décidé de s’y plonger, et qui ne nécessite quasiment aucuns frais. Mais quelques conditions sont nécessaires pour obtenir les résultats escomptés lors d’une séance de méditation.

Lire aussi  : comment bien débuter en méditation

Comment aménager votre coin méditation ?

Tout d’abord, il est important de trouver un coin parmi les plus calmes de votre intérieur, l’idéal étant de pouvoir toujours vous ressourcer à cette même place. Placez-y un tapis où vous serez à l’aise quand vous serez pieds nus à même le sol. Qu’importe la grandeur ou la couleur, l’important est qu’il vous convienne au mieux.

Vous pouvez aussi vous entourer de plantes vertes, comme si vous étiez dans un jardin, et pourquoi pas d’un aquarium où nageraient des poissons de couleurs singulières. Si l’idée d’un aquarium peut paraître imposante, une simple fontaine à eau peut faire l’affaire, l’important étant le fait d’entendre le son apaisant de l’eau quand elle s’écoule.

L’idée d’un ou plusieurs cadres contenant des paroles de mantras à réciter est intéressante, mais l’apport d’un coussin reste primordial pour votre confort durant vos séances. Aussi, il existe des coussins de méditation parfaitement adaptés à ces séances où vous restez un certain temps en tailleur dans la position nommée Lotus.

Comment bien méditer en utilisant des outils de méditation ?

bien méditer chez soi

Voilà, vous êtes chez vous, bien installé dans le coin méditation que vous venez de vous créer. Vous êtes sur le point de démarrer une séance, alors pensez à vérifier les derniers détails pour une méditation réussie dans les meilleures conditions.

Pour commencer, rappelez-vous qu’il est important de pratiquer dans le silence ou accompagné d’une musique appropriée qui puisse rappeler la sérénité et le côté zen liés au Bouddhisme.

Le tintement de petites clochettes tibétaines peut lui aussi être agréable, surtout s’il est accompagné d’une épaisse et douce fumée de bâtonnets d’encens. Veillez juste à ce que les extrémités rouge ardent devenues poussière ne viennent salir votre tapis.

Complétez ce rituel avec une ou plusieurs bougies, et vous voilà paré pour une méditation dans des conditions essentielles pour atteindre « l’éveil ». N’oublions pas que le bracelet Mâlâ, véritable accessoire de méditation coincé entre votre pouce et index gauche, fait lui aussi partie du rituel quand il est utilisé dans les récitations de mantras.

Pour conclure

Voilà pour les conseils, maintenant à chacun sa propre vision de l’agencement d’un espace de méditation. Nous sommes tous différents et chacun peut concevoir son endroit pour méditer à sa façon. L’important étant de s’y sentir à l’aise, bien dans son corps et son esprit. Certains méditent allongés dans leur lit, d’autres debout, les yeux fermés et la main pendue à la rambarde d’un wagon de métro. Il n’y a aucune règle ni consigne quant à la façon de pratiquer la méditation. Alors, faites comme vous le sentez.