Visakha Bucha Day

Le Visakha Bucha Day est une fête traditionnelle bouddhiste, que l’on nomme parfois Vesak ou Buddha Day.

Elle est principalement célébrée dans les pays asiatiques et notamment au Tibet, au Népal, au Bangladesh et en Thaïlande.

Certains hindous observent également ce jour de commémoration. Il est souvent considéré dans la tradition comme l’anniversaire de Gautama Bouddha. Mais il symbolise particulièrement sa naissance, son illumination et sa mort.

Cette année, la date du Visakha Bucha Day est le 7 mai 2020. Retour sur cette journée très importante de la culture bouddhiste.

Histoire du Visakha Bucha Day

Les festivals de commémoration de Bouddha sont une tradition ancestrale dans la culture bouddhiste. Les célébrations autour de Siddharta Gautama, le chef spirituel bouddhique, existent en effet depuis plusieurs siècles.

Mais ce n’est qu’en 1950 que le Visakha Bucha, ou Vaiśākha en sanskrit, a été officialisé. Lors de la première conférence de la Fraternité Mondiale des Bouddhistes, au Sri Lanka, cette fête a été reconnue comme une date officielle du calendrier bouddhiste.

Traditionnellement, elle a lieu le jour de la pleine lune locale, et ce, à chaque mois de mai. Toutefois, chaque pays peut la célébrer à une date différente pour ne pas qu’elle entrave d’autres célébrations locales.

Par exemple, Taïwan a choisi de l’établir le second dimanche de mai. Au Japon, le Visakha Bucha Day est observé le 8 avril. Au Sri Lanka, deux jours de festivités sont habituellement consacrés à l’anniversaire de Bouddha.

Des célébrations diverses Les principes fondamentaux de cette journée particulière sont l’hommage à Bouddha, le chef spirituel, et le partage.

Les bouddhistes se concentrent alors à apporter du bonheur aux personnes qui les entourent, et notamment aux plus démunis. Loin de se concentrer sur des joies éphémères, ils préfèrent s’adonner à des activités utiles.

L’objectif est de transmettre les valeurs primordiales de la coutume bouddhiste, et notamment l’amour pour son prochain. La culture bouddhiste est largement répandue à travers le globe. Mais, contrairement à d’autres religions, elle ne se pratique pas toujours de la même manière. Il en va donc de même pour ses différentes célébrations.

Le Visakha Bucha Day ne déroge évidemment pas à la règle. Au Sri Lanka, le festival s’étend sur une semaine, durant laquelle il est interdit de vendre ou consommer de l’alcool et de la viande.

En Corée du Sud, les temples bouddhistes offrent du thé et de la nourriture tout au long de la journée de commémoration. Au Laos, les célébrations comprennent des danses, des représentations théâtrales, des défilés et des processions.

Au Vietnam, l’anniversaire de Bouddha se traduit par des défilés de char et de lanternes dans les rues. En Indonésie, le Vesak est un jour saint consacré à la méditation et à la répétition de mantras.

La marche nocturne du Doi Suthep, à Chiang Mai

Le jour du Vesak, les bouddhistes de Chiang mai Thaïlande et du monde entier célèbrent le jour du Vesak avec des festivités colorées qui rendent hommage à sa vie et à son enseignement.

Dans certaines régions, le Visakha Bucha Day est une célébration très importante pour les bouddhistes.

Ici en Thaïlande, le festival est l’un des plus extraordinaires de l’année. Il s’agit d’ailleurs d’un jour férié dans le pays, consacré à l’observation de la vie de Gautama Bouddha.

Dans la ville de Chiang Mai, l’un des centres culturels au Nord, le Vesak est une commémoration à part entière. La veille du Visakha, les adeptes s’adonnent d’ailleurs à une longue marche nocturne pour célébrer la naissance du chef spirituel bouddhiste.

La procession démarre habituellement au monument de Khao Kruba Srivichai, au pied de la montagne, et se dirige vers le temple de Doi Suthep. La longue ascension fait près de onze kilomètres, et dure presque toute la nuit.

Les bouddhistes marchent alors avec des lanternes Lanna, symbolisant la lumière de Bouddha. La commémoration se termine par une cérémonie religieuse à l’extérieur du temple. Le lendemain, les moines vont passer la journée à placer des bougies autour de l’étang de Wat Pan Tao et réciter des prières.

Chiang Mai est donc une ville très particulière dans la tradition du Visakha Bucha Day. Elle est sans doute l’un des meilleurs lieux pour en apprendre plus sur cette coutume bouddhiste.

Aussi, pour les non-adeptes, participer à la marche est tout de même une expérience immersive et enrichissante. Toutefois, si vous ne pouvez pas profiter des célébrations thaïlandaises en ce jeudi particulier, nous vous invitons à observer l’anniversaire de Bouddha depuis votre logement.

Accrochez des lanternes, privilégiez le partage et tâchez d’apporter du bonheur autour de vous. Aussi, vous pouvez toujours participer aux festivités de Doi Suthep en regardant des vidéos des marches précédentes !