Les 8 plus beaux temples de Chiang Mai

Sixième plus grande métropole de la Thaïlande, Chiang Mai est nichée dans les montagnes au nord du pays. Pour les adeptes de bouddhisme, il s’agit d’un véritable lieu de pèlerinage et d’apprentissage.

Elle est le berceau de la branche Theravada, et une entreprise missionnaire fut même établie durant près de deux siècles. De ce fait, le yoga et la méditation sont des pratiques extrêmement répandues dans la culture locale. C’est au cœur de cette commune thaïlandaise que les bijoux de DailyLama sont faits à la main, selon la tradition ancestrale.

Aussi, si vous partez à la découverte de cette ville extraordinaire, nous vous invitons évidemment à visiter ses magnifiques temples. Voici donc une petite sélection des huit plus beaux sanctuaires de la métropole !

Wat Phra Doi Suthep

Le temple de Doi Suthep est le plus réputé de la ville de Chiang Mai. Érigé au XIVe siècle, il est le plus important lieu de pèlerinage de la ville. La légende de sa construction raconte qu’un éléphant, nommé Phaya Kocha Woramongkol, aurait transporté les reliques sacrées du Bouddha jusqu’en haut de la montagne. Après avoir gémi trois fois, le sage pachyderme se serait éteint. Les souverains de Chiang Mai auraient alors décidé de bâtir le monastère au même endroit.

Doi Suthep est un temple de style Lanna, qui offre une vue imprenable sur la ville ! Il faut toutefois gravir près de trois cents marches, pour l’atteindre, ou prendre la télécabine moderne. Les adeptes préfèrent d’ailleurs l’ascension à pied de la montagne, qui les rapprocherait un peu plus de l’éveil spirituel…

Wat Phra Singh

Wat Phra Singh

Ce temple se situe en plein cœur de l’ancien centre-ville de Chiang Mai. Il a été construit au XIVe siècle par les fidèles du bouddhisme Theravada. L’édifice est considéré comme l’un des plus beaux sanctuaires de la ville, notamment parce qu’il abrite une des trois statues sacrées de Thaïlande. La sculpture du Bouddha, ou Phra Buddha Sihing, que l’on peut admirer à l’intérieur de celui-ci, est d’ailleurs transportée à travers la ville lors de la célébration de Songkran, pour fêter la nouvelle année.

De plus, Wat Phra Singh est l’un des monuments les mieux conservés de Chiang Mai, et son élégante architecture Lanna est encore resplendissante. C’est un arrêt incontournable pour les bouddhistes qui visitent la région, et une fabuleuse découverte pour les touristes curieux d’en apprendre plus sur la culture locale.

Wat Buppharam

Wat Buppharam

Le Wat Buppharam se démarque des autres temples par son style atypique. En effet, il est une savante combinaison entre les architectures traditionnelles Lanna, thaïe et birmane. À l’instar du Doi Suthep, il a été érigé au XIVe siècle, mais son reliquaire a dû être rénové dans les années 1960. Le plus impressionnant dans ce sanctuaire insolite, ce sont les structures extérieures peintes en or. Lors de la visite, on peut également admirer la superbe statue de Bouddha en bois dans le hall principal.

Le Wat Buppharam est donc un monument à ne surtout pas manquer dans la métropole ! Et pour les plus curieux : à l’arrière du temple se trouvent des statues de certains personnages de Disney qui ont été données par des visiteurs.

Wat Chiang Man

Wat Chiang Man

Le temple de Chiang Man est considéré comme le plus ancien de la ville, puisqu’il a été bâti en même temps que la cité originelle. Il fut donc construit au XIIIe siècle, à l’initiative du roi Mangrai.

Comme il est de style Lanna, le sanctuaire abrite de magnifiques statues d’éléphants, symboles importants de cette culture. Au temple Chiang Man, vous pourrez observer deux images du Gautama Bouddha.

La première est une stèle en pierre construite au Xe siècle, représentant un Bouddha assis. La seconde est une statue en cristal du chef spirituel, que l’on estime dater du IIe siècle. Les deux ont été importées depuis le Sri Lanka pour célébrer la construction de la ville.

Wat Phan Tao

Wat Phan Tao

La particularité de ce temple est que sa construction est entièrement faite en bois de teck. Les historiens pensent que ce joyau architectural a été bâti aux alentours du XVe siècle, mais n’ont évidemment aucune preuve datant son édification. Les visiteurs de Chiang Mai ont souvent tendance à oublier le Wat Phan Tao, puisqu’il se situe à deux pas du célèbre Wat Chedi Luang. Pourtant, ce superbe sanctuaire n’a rien à envier à son voisin.

Aussi, durant les fêtes religieuses, comme le festival de lanternes de Loy Krathong, les moines du temple transforment ses jardins en une splendide mosaïque colorée. Des centaines de lanternes sont alors accrochées, et l’endroit prend des allures féeriques !

Wat Chedi Luang

Wat Chedi Luang

Le nom de ce sanctuaire signifie en sanskrit « temple du grand stupa », et il est, en effet, le plus imposant de la ville de Chiang Mai. Le Wat Chedi Luang fait 82 mètres de hauteur, et son diamètre atteint les 54 mètres. C’est le plus impressionnant des sanctuaires de la ville, et il fut pendant longtemps le plus grand monument de la région.

Malheureusement, le temple a subi les affres du temps, et a dû être restauré dans les années 1990. Les spécialistes disent d’ailleurs que ses rénovations sont plus de style thaï, et diffèrent de l’architecture Lanna originelle. Mais le Wat Chedi Luang n’en est pas moins un des plus beaux sanctuaires de la métropole, et un arrêt incontournable pour les visiteurs.

Wat Sri Suphan

Wat Sri Suphan

Ce monument est plus souvent connu sous le nom de Temple d’Argent, par les touristes. Il a été construit au XVIe siècle, dans l’ancien quartier des argentiers de Chiang Mai.

Aussi, au fil des siècles, toutes les rénovations et décorations ont été faites avec de l’argent massif, par les locaux. En 2008, l’ubosot, le cœur du monastère, a été entièrement recouvert d’argent par ses rénovateurs.

Le sanctuaire est donc impressionnant par sa structure atypique, et, surtout, le matériau précieux qui le compose.

Wat Umong

Wat Umong

Après des sanctuaires imposants, des temples rayonnants et des architectures atypiques, il est temps de découvrir un lieu des plus insolites. Le Wat Umong se situe à l’extérieur de la ville de Chiang Mai, mais il vaut toutefois la peine que vous vous déplaciez pour le visiter.

Tout d’abord, ce monastère du XIVe siècle est entouré par une magnifique forêt sauvage. Votre découverte sera donc des plus agréables, puisque vous pourrez en profiter pour explorer les bois environnants.

Mais la particularité de ce stupa réside surtout dans sa structure. En effet, le Wat Umong est construit à l’intérieur de la montagne qui le surplombe. Les tunnels de méditation des moines sont donc entièrement sous terrains, pour une visite des plus spectaculaires.

Ainsi, si vous avez la chance de visiter le temple lors d’une des prières méditatives, vous pourrez entendre à travers l’écho du chant des fidèles le long des galeries. Rien de tel pour une expérience des plus immersives dans la culture bouddhiste.

Aussi, il est bon de noter qu’il s’agit du lieu où DailyLama fait bénir tous ses bracelets avant de les envoyer. Et ce, afin de libérer toutes les vertus et vous permettre d’en profiter !

Et bien d’autres encore à découvrir

Métropole hautement bouddhiste, la ville de Chiang Mai abrite en réalité plus d’une quarantaine de temples différents. Cette petite sélection n’est donc qu’une partie infime de la richesse architecturale de la métropole.

Après avoir visité ces monuments exceptionnels, vous pourrez donc continuer votre découverte en explorant d’autres sanctuaires traditionnels. Ainsi, laissez-vous tomber sous le charme de cette ville extraordinaire et de ses majestueux temples !