Quelle est la signification du collier mâlâ ?

Pour qui s’intéresse un tant soit peu à la religion et au mode de vie qu’est le Bouddhisme, difficile de ne pas savoir ce qui caractérise le plus un moine.

Bien sûr, les bonzes portent tous une tunique de couleur ocre orangé, et le crâne rasé de près, mais il y a un accessoire qui ne les quitte que rarement, surtout quand vient l’heure des récitations de mantras lors des prières Bouddhistes : Le collier Mâlâ.

Composé de perles de bois ou de pierres, toujours au nombre de 108, nous allons voir ensemble qu’il est bien plus qu’un bijou ou qu’une amulette, tant ce collier est empli de valeurs spirituelles.

Qu’est-ce qu’un collier Mâlâ ?

Aussi nommé le Mâlâ tibétain, le collier Mâlâ est donc un bijou des plus mystiques, d’allure esthétique élégante qui fait qu’aujourd’hui, outre les moines Bouddhistes, de nombreuses personnes en portent un à leur cou ou autour d’un de leur poignet.

S’il est porté depuis des millénaires par des hindouistes sanskrits et des moines Bouddhistes pour ses fonctions religieuses, il est donc aussi devenu ces dernières années un bijou très tendance, qu’hommes et femmes de toutes nationalités se sont accaparé.

Ce qui caractérise le mala tibétain authentique, ce sont donc ses 108 perles de bois ou pierres naturelles, qui quand elles ne sont pas de pâles copies, possèdent des vibrations spirituelles qui en font des objets uniques, d’autant qu’ils sont conçus à la main, et souvent façonnés par des moines eux-mêmes.

Les origines du collier Mâlâ

La définition du mot Mâlâ, qui vient du vieux langage sanskrit indien, signifie « guirlande de perles de méditation ».

On comprend mieux alors pourquoi il y a maintenant plus de 3000 ans, les Hindouistes en ont fait un objet aussi spirituel que culturel, qui s’est bientôt exporté dans les pays voisins à connotation Bouddhiste.

C’est donc à la base un chapelet porte-bonheur, qui au travers de l’Inde ancestrale, du Tibet, du Laos ou du royaume de Siam, est devenu l’objet de protection ultime lors de la récitation des mantras durant les prières religieuses.

D’autant que grâce à lui, en caressant et tournant ses 108 pierres d’une certaine façon très précise, les moines pouvaient compter le nombre de mantras récités durant l’acte spirituel.

Le concept du collier Mâlâ est donc très profond, et incarné par des traditions culturelles et spirituelles influencées par la quête de sens de Siddhârta devenu Bouddha l’Illuminé.

Les significations d’un authentique collier Mâlâ

Le collier Mâlâ est donc composé de 108 perles exactement. Pas 1 de plus ou 1 de moins.

Ces perles peuvent donc être faites de bois, en général du santal ou du roble, qui sont des bois très durs pouvant être aussi costaud que le fameux Tek.

Mais aussi de graines de rudrashka, largement utilisées par les hindous dans la conception de bon nombre de bijoux, ou de minéraux naturels tels que ceux que l’on utilise en lithothérapie, comme c’est le cas chez Daily Lama.

Si le chiffre 108 est important dans la conception du collier, on va voir plus loin que c’est parce que ce chiffre est directement lié à Bouddha lui-même, mais il faut avant tout savoir que chacune des 108 perles du collier correspond à un mantra en particulier.

Voilà pourquoi en les touchant tout en récitant leurs prières, les moines peuvent compter le nombre de mantras qu’ils récitent, le collier étant doté d’une bille de tête nommée la perle gourou, qui est souvent accompagnée d’un pompon dit le tassel, et d’une perle bien plus grosse que les autres et nommée Méru, à son extrémité.

Bouddha l’Illuminé étant donc en rapport constant avec le chiffre sacré qu’est le 108, c’est depuis toujours, le nombre de perles contenues au sein du collier qui lui est dédié. Voici quelques exemples de connexions entre ce chiffre et Bouddha, même s’il en existe bien d’autres encore : Bouddha a dû affronter 108 épreuves pour parvenir à l’Illumination.

Bouddha lui-même possède 108 prénoms. Il existe 108 façons d’exécuter la position du yoga nommé « salutation au soleil ». 108 représente tout ce qui nous entoure : le 1 est l’unité, le 0 la vacuité, et le 8 l’infini.

Le diamètre du Soleil est 108 fois supérieur à celui de notre planète terre.

Les propriétés spirituelles du collier Mâlâ

Il est avéré qu’un collier Mâlâ utilisé en méditation améliore la concentration ainsi que la relaxation de l’esprit.

En effet, chacune de ses perles ou pierres possède une vibration énergétique qui entre en contact avec le sujet dès qu’il y pose un doigt dessus.

Elles ont, grâce à ce principe, le pouvoir de régénérer et rééquilibrer le bien-être de la personne concernée, en jouant positivement sur son mental, émotionnel et spirituel.

C’est du reste aussi le principe de la lithothérapie, les soins sur notre organisme grâce au fluide contenu au sein de tous minéraux. Pour ce qui est des perles de bois, elles auraient une action antibactérienne sur notre organisme, tandis que les graines de rudrashka amélioreraient notre capacité à la réflexion.

En tous cas, il est certain que les colliers Mâlâ apportent harmonie et paix de l’esprit à son détenteur, et qu’au-delà de ses vertus sur notre bien-être, ils sont d’une élégance rare à porter tout au long de l’année.

D’autant que leur coût n’est pas si exorbitant pour un produit artisanal, et surtout vu tous les bienfaits qu’il peut apporter à son possesseur, à condition que ce dernier sache en prendre grand soin.

Prendre soin de son collier Mâlâ

Il est vrai qu’il faut savoir prendre soin de son collier, car comme toute chose qui fait circuler l’énergie et nous recharge en bien-être et harmonie, il va lui falloir de temps à autre se reposer.

C’est-à-dire qu’il faut le purifier, et pour cela rien de plus simple que de le placer au-dessus de la fumée dégagée par un bâtonnet d’encens allumé. Puis il faut le recharger, en le laissant reposer quelques heures face aux rayons du soleil, ou à la clarté d’une lune bien pleine.

En tous cas, c’est quotidiennement qu’il faudra veiller à ce que notre collier Mâlâ soit choyé par nos soins, en lui évitant de prendre la poussière ou de stagner dans de l’eau par exemple.

Le mieux pour lui, c’est d’être autour de notre cou ou poignet le plus possible, et c’est aussi de cette façon qu’il nous rendra les meilleurs services qu’il puisse.

Découvrez aussi :

Quelle pierre pour débloquer le chakra couronne ?
Pour développer et garder l’équilibre de nos 7 chakras, la pratique de la méditation est très bénéfique. Mais, pour c...
Lire
Quelle pierre pour débloquer le chakra du 3e œil ?
Tout ce qui nous entoure s’avère relié, et ce, sans exception. Même ce qui semble invisible à notre œil affecte notre...
Lire
Top 5 des pierres avoir (de nouveau) confiance en soi !
À chaque instant de notre vie, nous devons faire preuve d’audace et de savoir-faire. Cela peut parfois sembler diffic...
Lire